images1

Des articles

Dans les airs avec la scoliose : Exploration des exigences et de l’impact sur le personnel navigant

La récente nouvelle du succès remarquable de Singapore Airlines, y compris l’annonce d’une prime exceptionnelle de 8 mois pour son personnel, a éveillé les aspirations d’individus du monde entier. Parmi eux, des personnes atteintes de scoliose rêvent d’une carrière d’hôtesse de l’air. Dans cet article, nous explorons les possibilités et répondons aux préoccupations des personnes atteintes de scoliose et de la poursuite d’une carrière épanouissante dans l’industrie du transport aérien tout en vivant avec une courbure de la colonne vertébrale.

La profession d’hôtesse de l’air ou de steward peut être un rêve devenu réalité pour de nombreuses personnes, car elle leur permet de voyager dans le monde entier tout en gagnant leur vie. Toutefois, ce travail s’accompagne d’un certain nombre d’exigences, dont l’une des plus importantes est le dépistage de la scoliose. La possibilité pour une personne atteinte de scoliose de devenir hôtesse de l’air dépend de la gravité de son état et des règles fixées par la compagnie aérienne pour laquelle elle souhaite travailler.

L’Administration Fédérale de l’Aviation (FAA) dispose de règlements concernant la certification médicale des pilotes et des hôtesses de l’air, qui incluent des exigences relatives aux déformations de la colonne vertébrale. La FAA exige que tout candidat au poste d’agent de bord ait une colonne vertébrale “structurellement normale et exempte de toute déformation susceptible d’interférer avec la capacité du candidat à exercer ses fonctions de personnel de bord”.

Pourquoi le personnel de bord est affecté par la scoliose ?
Toutefois, la gravité de la scoliose varie d’une personne à l’autre et il est possible qu’une personne souffrant d’une scoliose légère soit en mesure de satisfaire aux exigences de la FAA. Il est préférable de consulter un professionnel de la santé et/ou de contacter la compagnie aérienne concernée pour connaître ses exigences en matière de personnel navigant.

La scoliose est une affection médicale qui affecte la colonne vertébrale et la fait se courber sur le côté. Elle peut survenir chez l’enfant comme chez l’adulte et peut aller de légère à sévère. La courbure de la colonne vertébrale peut entraîner divers problèmes de santé, notamment des douleurs dorsales, des difficultés respiratoires et même des problèmes cardiaques.

En tant que personnel navigant, vous pouvez être confronté au stress suivant et à son impact potentiel sur votre colonne vertébrale :

  • Les hôtesses et stewards doivent souvent rester debout pendant de longues périodes, ce qui peut provoquer des douleurs au dos et aux jambes.
  • Le fait de soulever et de porter des bagages lourds peut exercer une pression supplémentaire sur la colonne vertébrale et entraîner des blessures.
  • Les turbulences et les mouvements brusques pendant les vols peuvent faire perdre l’équilibre aux hôtesses de l’air et aux stewards, ce qui peut entraîner des chutes et des blessures à la colonne vertébrale.
  • Les conditions de travail liées à l’exiguïté des avions peuvent empêcher les agents de bord de se déplacer et de maintenir une bonne posture.
  • Les changements fréquents d’altitude pendant les vols peuvent provoquer des changements de pression dans la colonne vertébrale, ce qui peut exacerber des pathologies rachidiennes existantes.
  • Entretien et bilan de santé pour le personnel navigant
    Lors de l’entretien et le bilan de santé des agents de bord, la scoliose peut être un sujet de discussion. La scoliose est une affection médicale caractérisée par une courbure anormale de la colonne vertébrale, qui peut entraîner des douleurs dorsales, des difficultés respiratoires et d’autres complications.

    Lors de l’entretien, la compagnie aérienne peut poser des questions sur d’éventuelles pathologies préexistantes, y compris la scoliose. Si un candidat révèle qu’il souffre d’une scoliose, la compagnie aérienne peut lui demander plus d’informations sur sa maladie, comme sa gravité et les traitements qu’il a suivis.

    Lors du bilan de santé, l’équipe médicale de la compagnie aérienne peut procéder à un examen physique afin d’évaluer l’alignement et la courbure de la colonne vertébrale du candidat. Elle peut également demander des radiographies ou d’autres examens d’imagerie pour mieux comprendre la pathologie.

    Quelle gravité de scoliose est considérée comme acceptable par les compagnies aériennes ?
    Les compagnies aériennes ont des exigences différentes en matière de scoliose. Par exemple, Singapore Airlines exige que les hôtesses de l’air potentielles aient une courbure inférieure à 20 degrés, tandis qu’Emirates applique une politique de moins de 30 degrés. Cela s’explique par le fait que le secteur du transport aérien est très compétitif et que les compagnies aériennes veulent s’assurer que leur personnel est suffisamment en forme et en bonne santé pour remplir efficacement ses fonctions.

    Si vous souffrez d’une scoliose et que vous souhaitez poursuivre une carrière d’hôtesse de l’air ou de steward, vous devez faire attention à certaines choses avant le processus de sélection. Tout d’abord, vous devez vous assurer d’avoir tous vos dossiers médicaux à portée de main, y compris les radiographies ou autres tests diagnostiques que vous avez subis dans le passé. Vous devez également être conscient des symptômes que vous pouvez ressentir, tels que des douleurs dorsales ou des difficultés respiratoires.

    Comment améliorer vos chances d’être embauché en tant qu’hôtesse de l’air en cas de scoliose ?
    Si vous êtes préoccupé par votre scoliose et son impact sur votre capacité à devenir agent de bord, vous pouvez envisager de vous faire soigner. Le fait d’avoir subi une chirurgie de la scoliose vous empêcherait de devenir agent de bord, ce qui ne laisse que l’option non chirurgicale comme choix viable. L’une des solutions consiste à se rendre dans une clinique spécialisée dans le traitement de la scoliose, comme ScolioLife à Singapour. Le Dr Kevin Lau, spécialiste renommé de la scoliose, dirige cette clinique qui propose une série d’options de traitement non invasives, notamment des soins chiropratiques, des exercices spécifiques à la scoliose et des attelles de correction de la scoliose.

    Si vous décidez de vous faire soigner chez ScolioLife, le Dr Lau procédera à une évaluation détaillée de votre état et vous recommandera un plan de traitement adapté à vos besoins individuels. Il vous remettra également un rapport décrivant l’impact du travail sur votre scoliose, qui pourra être utilisé lors du processus de sélection.

    En conclusion, si vous souffrez d’une scoliose et que vous souhaitez devenir hôtesse de l’air, il est important de connaître les critères de sélection et de prendre des mesures pour gérer votre maladie. En vous faisant soigner et en travaillant avec un spécialiste comme le Dr Kevin Lau, vous augmenterez vos chances de passer le processus de sélection et d’exercer le métier de vos rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *